Activités

Histoire du débarquement

Un nouvelle page concernant l’histoire du débarquement a été publiée suite à la demande de plusieurs personnes ayant visités le centre du Val des Moulins. Vous y retrouverez un condensé de cette période d’histoire avec différents liens si vous souhaitez davantage de renseignements.

C’est au cours de l’année 1943 que les Anglais, les Américains et les Canadiens décident de lancer une opération de grande envergure contre l’armée allemande depuis les côtes françaises. Cette opération succède à plusieurs débarquements de troupes (en Afrique du Nord fin 1942, en Sicile et en Italie en 1943) qui se sont soldés par des succès. Les Alliés préparent donc, dans les premiers mois de 1943, le plan Overlord (« Suzerain »), qui est adopté à l’automne, lors de la conférence de Téhéran (28 novembre-1er décembre 1943).

Après avoir hésité entre la Normandie et le Pas-de-Calais, Britanniques et Américains, connaissant les importantes fortifications construites par les nazis devant la ville anglaise de Douvres, et échaudés par le cuisant échec de l’attaque de Dieppe en 1942, optent finalement pour un débarquement militaire sur les côtes du Calvados et de la Manche. Divisées en cinq secteurs que se répartissent les Canadiens et les Britanniques (à l’est) et les Américains (à l’ouest), ces côtes étaient moins bien défendues par la Wehrmacht : le « mur de l’Atlantique » y était plus vulnérable. Sous le commandement suprême du général américain Dwight Eisenhower, les Alliés se lancent à l’assaut des côtes normandes dès le 5 juin 1944 : des opérations sont menées par les parachutistes à l’intérieur des terres, avant que les fantassins et les blindés, transportés sur de multiples embarcations créées pour l’occasion, n’attaquent l’armée allemande depuis les plages au matin du 6 juin, à partir de 6h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − 16 =