La pêche à pieds est un loisir fabuleux

 

A la portée de tous la pêche à pied permet de découvrir le littoral et de bénéficier du bon air de la Normandie.

Elle nécessite peu de matériel et elle est peu réglementé mais il faut respecter la taille minimale réglementaire des coquillages, sinon dans quelques années il n’y aura pks de fruits de mer.

A côté de la colonie de saint Honorine la côte rocheuse procure un milieu favorable pour le développement d’animaux marins qui se nichent sur les pierres, entre les fissures naturelles, dans les mares ou tapis sous les algues. On peut aussi y découvrir différentes sortes d’algues.

La faune et la flore sont fragiles, aussi, lorsque l’on retourne une pierre il faut la remettre dans la même position.

Cette pêche à pied permet aussi d’observer le phénomène des marées puisqu’une partie de la quête se fera pendant la marée basse,

En furetant dans cet estran rocheux, on peut capturer des étrilles, des bouquets, des berniques, des tourteaux, des moules, des bigorneaux ou la palourde locale.

L’équipement est simple puisqu’il faut se munir d’une paire de bottes anti-antidérapantes pour éviter les chutes et les glissades, d’un seaux, d’un couteau ou d’un crochet et d’une épuisette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × deux =